En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. Explications et gestion des paramètres

Trouver mon parcours vélo

Il n'existe aucune étape correspondant à vos critères

Vous êtes ici : Accueil Blog Le slow tourisme, la nouvelle façon de voyager

Le slow tourisme, la nouvelle façon de voyager

La règle fondamentale du slow tourisme ou slow travel : apprendre à prendre le temps de profiter.

LE VOYAGE À VÉLO : UN MODE DE LOCOMOTION INHÉRENT AU SLOW TRAVEL

Manquer de temps est devenu le dénominateur commun de tous les travailleurs citadins. A l’heure où chacun vit un rythme effréné, il est devenu urgent de savoir ralentir la cadence, du moins pendant les vacances et en profiter pour savourer les plaisirs simples de la vie. C’est face à ce constat que le slow travel est apparu. Ce mouvement incite les voyageurs à prendre le temps de voyager, sans courir après un nombre effarant d’activités planifiées.

La recette de vacances réussies ne résiderait-elle pas avant tout dans la douceur de vivre d’un quotidien que l’on apprend à ré apprivoiser ? Si pour beaucoup, "vacances" riment avec "tourisme", nombreux sont ceux qui aimeraient ne plus courir après une longue liste de sites à visiter.   

LE SLOW TRAVEL : S’IMPREGNER D’UN ENDROIT POUR LE COMPRENDRE VERITABLEMENT

Une destination ne sera pas vue de la même façon si elle est parcourue de manière superficielle ou si elle est appréhendée par un regard sur son environnement et sa population locale.

Le voyage à vélo se trouve être ainsi une représentation idéale du slow travel. Et nombreux sont les itinéraires cyclables à faire rêver ses voyageurs.

Sur celui que propose la Vélo Francette, qui relie Ouistreham (Normandie) à la Rochelle (au bord de l’océan atlantique), vous serez en parfaite harmonie avec l’environnement, à l’écoute de la nature et de la population locale pour un tourisme plus durable.

Au gré des kilomètres, vous pourrez revivre l’histoire de la seconde guerre mondiale à travers les plages du débarquement, parcourir le chemin de halage le long de la Mayenne, visiter les villages troglodytes en Val de Loire, vous imprégner des merveilles de la nature dans le parc naturel du Marais Poitevin ou encore profiter d’une baignade de fin de parcours au cœur de l’océan atlantique, à la Rochelle. Et le tout, en le savourant, à votre allure.

Vous l’aurez compris, l’objectif est non plus seulement de traverser la Vélo Francette mais bien de vivre l’itinéraire avec un respect de la nature et un mode de voyage plus humain.